Éducation respectueuse vs Éducation traditionnelle

Pourquoi les éducateurs en traditionnel pensent que les éducateurs en méthodes positives vivent dans le monde des bisounours ? Simplement parce qu’ils ne connaissent pas du tout cette façon de travailler.

Ils ont comme image qu’il s’agit simplement de filer des friandises à un chien quand on veut obtenir quelque chose ! Avec ces personnes (les tradi) ce qui est dangereux c’est qu’ils sont persuadés d’avoir raison et tout savoir ! Jamais ils ne se remettent en question, pas la peine ils ont au moins 25 ans d’expérience ! C’est vrai « pourquoi apprendre alors que l’ignorance est instantanée ?” Bill Watterson.

Voyons comment les bisounours travaillent…

La méthode dite positive, je préfère employer méthode respectueuse (j’avoue c’est jouer sur les mots lol !) se base sur 2 procédés d’apprentissage le RENFORCEMENT (R) et la PUNITION (P) qui eux-mêmes se décomposent en 2 sous-groupes POSITIF (+) ou NÉGATIF (-). Attention « + » ne veut pas dire bon et « – » mauvais mais ajouter ou retirer !

C’est notre fameux : R+ P- vs R- P+

En behaviorisme (psychologie du comportement), deux termes posent problèmes : ils sont souvent confondus et sujets à confusion. Il s’agit du renforcement négatif et des punitions.

Il faut bien comprendre une chose : un RENFORCEMENT n’est pas forcément une CHOSE AGRÉABLE et une PUNITION n’est pas forcément une SANCTION PHYSIQUE !

 

Un renforcement est une conséquence qui va augmenter la fréquence du comportement qui a juste précédé.

Une punition est une conséquence qui va diminuer la fréquence du comportement qui l’a juste précédé.

Par ailleurs, une conséquence (punition ou renforcement) peut être positive ou négative. Une conséquence est positive si elle ajoute quelque chose (un stimulus) et elle est négative si elle retire quelque chose.

Prenons des exemples concrets pour illustrer et faciliter la compréhension. Au lieu de choisir des exemples qui mettent en scène le chien, ici ce sont des exemples avec des humains ! Ce sera donc peut-être plus parlant.

Renforcement positif
Si un enfant range bien sa chambre, et que ses parents le félicitent, lui donnent de l’attention ou lui font une faveur, il y a renforcement positif. L’approbation parentale va augmenter la probabilité que l’enfant reproduise le comportement, ici ranger sa chambre.

Suite au comportement les parents ont ajouté quelque chose, l’approbation, donc c’est positif. Là encore, aucun jugement de valeur dans le terme positif, juste qu’il y a ajout dans la conséquence.

Renforcement négatif
Les mêmes parents crient, hurlent, voire tapent sur l’enfant pour qu’il range sa chambre. Il s’agit d’un renforcement négatif car dès que l’enfant aura rangé sa chambre le stimulus, en l’occurrence les cris, hurlements et coups, vont disparaître.

Le comportement : ranger sa chambre, permet à l’enfant d’arrêter et retirer le stimulus : les hurlements parentaux, leurs coups, etc… et pour éviter le comportement des parents, l’enfant va probablement ranger davantage sa chambre à l’avenir.

Punition positive
Lorsque l’enfant prend de la nourriture avec ses doigts dans son assiette, et qu’un adulte lui tape sur la main, il y a punition positive.

Punition car la tape va diminuer la probabilité que le comportement se reproduise à l’avenir, positive car la conséquence a rajouté quelque chose : la tape sur les doigts.

Punition négative
Lorsque l’enfant tape sur un autre enfant, un adulte l’isole pendant quelques minutes, ne s’occupe pas de lui  et l’empêche de jouer avec les autres enfants. Il s’agit d’une punition,  car la conséquence, ici l’isolement imposé par les parents, va diminuer vraisemblablement la fréquence future du comportement problématique chez l’enfant : les coups qu’il donne aux autres enfants.

La punition est négative car l’adulte retire : son attention, le jeu avec les autres enfants.

Punition et renforcement ne sont donc pas équivalents. La punition sert à éliminer un comportement problématique et un renforcement à obtenir un comportement souhaité.  Une punition positive n’apprend pas ce qu’il faut faire, un renforcement négatif n’apprend pas ce qu’il ne faut pas faire, or il est crucial d’apprendre les deux.

 

Chrystel – Edu’Cat Pat – Éducation & comportements du chien

Source : Inconnue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :