Morsure de chiens : Quèsaco ?

Tout d’abord il est important d’intégrer le fait que la morsure appartient au répertoire comportemental du chien au même titre que le grognement, l’aboiement ou les signaux d’apaisement. C’est donc un comportement naturel chez le chien mais qu’il doit savoir gérer (acquisition des auto-contrôles et inhibition de la morsure).

Certes une morsure est traumatisante pour l’humain mais sachez qu’elle l’est tout autant pour le chien !

shapeimage_2

Autre donnée que l’humain doit intégrer, un chien ne mord pas sans raisons même si, pour nous humains, c’est souvent incompréhensible. Si le chien vient à mordre c’est parce qu’il n’a pas eu d’autres choix, d’autres options. À savoir également que la gravité d’une morsure renseigne sur l’état émotionnel de l’animal.

Sachez que nous, humains, avons notre voix pour crier et nos mains pour nous défendre et nous débattre au besoin. Le chien, lui, a les grognements – à condition que ses humains ne l’aient pas sanctionné dès qu’il s’exprimait – et ensuite la morsure ! Les dents sont aux chiens ce que les mains sont aux humains ! Un chien ne mord pas par plaisir ou par hasard mais pour se dégager d’une situation qui lui est devenue insupportable.

Il existe un autre type de poilu qui adopte quasiment le même comportement lorsqu’une situation lui semble inacceptable : le chat ! Je m’interroge souvent sur les différences de considération qui existent entre le chien et le chat.

Je vous propose que l’on fasse un petit parallèle entre ces 2 espèces :

  • Pourquoi les humains acceptent-ils qu’un chat réagisse en crachant, en griffant et en mordant ?
  • Pourquoi les parents ne sont-ils pas aussi vigilants avec un chien qu’ils le sont avec un chat ?
  • Pourquoi le discours n’est-il pas le même face aux réactions d’un chat et face à celles d’un chien ?
  • Est ce qu’un chat est emmené à l’euthanasie parce qu’il a griffé ou mordu ?

Alors je vous le demande, quelle différence y a t’il entre le comportement du chien et celui du chat ?

Je ne comprends pas pourquoi le chat a le droit de s’exprimer alors que le chien doit impérativement se taire !

Si l’humain acceptait que son chien puisse dire NON, LAISSE-MOI TRANQUILLE, il y aurait bien moins d’accidents notamment avec les enfants.

 

Après une morsure, il est nécessaire de se poser, de prendre du recul, de réfléchir et surtout d’essayer de se mettre dans la peau d’un chien (penser chien !) pour comprendre ce qu’il s’est passé.

Qu’est ce qui à pousser ce chien à mordre ? Un geste inapproprié ? Une douleur intense ? Un rituel stressant qui ce jour-là a été celui de trop ? Une anticipation qui fait suite à une répétition de situations anxiogènes ? Etc…

Pour éviter les accidents et les agressions dramatiques, la première question à se poser est celle de savoir pourquoi les chiens mordent.

Les raisons qui poussent un chien à mordre sont multiples. Pour autant, ne pensez-vous pas que nos chiens sont extrêmement tolérants et patients ?

Quand on y réfléchit d’un peu plus près, le nombre d’humains (petits et grands) qui :

  • enlacent leur chien alors que cette gestuelle n’est pas chien ;
  • se penchent au-dessus d’eux pour leur faire un bisou ;
  • les attrapent par le cou ou le collier ;
  • arrivent en courant, face aux chiens, en criant ;
  • emmerdent leur chien quand il mange au prétexte qu’il doit être gentil si l’on approche de sa gamelle ;
  • utilisent des méthodes d’éducation irrespectueuses ;
  • sont en conflit permanent (rapport de force) avec leur chien ;
  • etc…

Ces manières ne sont absolument pas chien et pour autant ceux-ci n’en viennent pas à mordre systématiquement. Mais attention, jusqu’au jour où la coupe est pleine !

Il y a peu de temps, j’ai rencontré un poilu (un beau bébé de 45 kgs) que l’humain a voulu soumettre coûte que coûte (collier chaînette, collier à pointes et enfin collier électrique) pour lui apprendre la marche en laisse. Je lui ai proposé d’essayer un harnais et là ce fut le drame ! Je n’avais pas mesuré l’ampleur des dégâts faits sur ce loulou. Au moment de passer la tête, il s’est retourné et m’a attrapé la main en 2 secondes. Réaction parfaitement normale au vu des associations faites (trucs autour de mon cou = torture !). J’ai bien expliqué à son nouveau papa que ce n’était en aucun cas la faute du chien ni la sienne mais celle de son précédent propriétaire ! Un long travail sera nécessaire.

Il est important que l’humain prenne conscience qu’il ne parle pas la même langue que son poilu ! Il est donc impératif d’apprendre à parler chien comme vous apprendriez une nouvelle langue afin d’être plus à l’aise dans les conversations.

Le chien est une éponge qui absorbe et ressent toutes nos émotions, qui observe et analyse toutes nos attitudes et nos mimiques. Asseyez-vous par terre avec votre chien, faites des grimaces et observez ! lol

 

En France, on achète malheureusement un chien comme on achète un jouet ! Sauf qu’avec le chien, la notice n’est pas fournie. Il est donc nécessaire de s’informer et de se former afin de ne pas vivre sur ses acquis ou ses croyances (souvent fausses d’ailleurs). La remise en question est vitale !

Rappelons quelques chiffres :

La dernière enquête menée par l’Institut de Veille Sanitaire (INVS) sur les morsures de chien (toutes races confondues) remonte à 2011 sur des statistiques de 2010.

Les 2/3 des victimes de ces morsures concernaient des enfants de moins de 15 ans et 16 d’entre eux avaient moins de 5 ans. Il y a eu 485 recours aux urgences pour  morsures de chien qui ont été signalés à l’InVS entre le 1er mai et le 30 juin 2010. La moyenne d’âge des personnes victimes de morsure dans l’enquête était de 28,8 ans. Les moins de 15 ans représentaient 36 % de cette population.

Parmi ces attaques :

  1. LE BERGER ALLEMAND : 10% des morsures
  2. LE LABRADOR : 9%
  3. LE JACK RUSSEL : 6 %
  4. LE BEAUCERON : 3%
  5. LE BORDER COLLIE : 3%
  6. LE BOXER : 3%
  7. LE ROTTWEILER : 3%
  8. LE BERGER BELGE : 3%
  9. LE BRAQUE : 2%
  10. LE COCKER : 2%
  11. LE HUSKY: 2%
  12. LE PITBULL : 2%
  13. LE TECKEL : 2 %
  14. L’ÉPAGNEUL : 2%
  15. LE YORKSHIRE : 2%

Tous les experts s’accordent à dire que n’importe quel chien peut être dangereux.

Relativisons un peu et prenons le nombre de morts par an en France :
– causés par des chiens : 1,5
– causés par des guêpes : 25
– causés  par des maris ou conjoints violents : 140 femmes ont été battues à mort en 2009 (Source Libération du 25 novembre 2010)

Sans parler des accidents domestiques, de la route, de la maladie, …

Je m’interroge aussi sur le fait que l’on prête beaucoup plus d’importance aux morsures de chien qu’aux femmes battues à mort par leur conjoint. Sans doute que les articles sur les morsures de chiens (que les médias s’empressent de traiter de bêtes féroces et sanguinaires) sont plus vendeurs. Tout ça pourquoi ? Faire la Une ! Mais si les lecteurs n’étaient pas si friands de ce type d’articles, il y en aurait beaucoup moins ! Là c’est un autre débat ! lol

Pour conclure, je dirai que lorsqu’un chien vient à mordre c’est qu’il y a été poussé (volontairement ou non). N’écoutez pas les conseils de votre entourage : certes ces personnes pensent bien faire. Elles sont persuadées de savoir mieux que tout le monde et donnent souvent des conseils complètement faux. Et surtout, un chien qui mord n’est pas un chien mal éduqué (et là encore que signifie un chien mal éduqué ?). N’importe quel poilu peut utiliser ses mâchoires pour s’exprimer. Croire que l’on traite les problèmes de comportement en proposant des séances d’éducation est une hérésie !!!! Le chien le mieux éduqué au monde peut un jour être amené à mordre puisque la morsure est une réponse rédactionnelle faisant suite à une situation excessive et ingérable pour

Ne vous précipitez pas non plus chez votre vétérinaire pour procéder à une euthanasie, faites-vous aider  par de véritables professionnels du monde canin dont les valeurs premières sont respect et compréhension du chien. Il faut mettre un terme à cette fausse idée du chien qu’il faut tuer parce qu’il a goûté au sang. Ce n’est pas parce qu’il a mordu qu’il va devenir un loup-garou bouffeur de mamies et d’enfants !

Respectez vos chiens et soyez tolérants !

Après tout, l’humain est loin d’être irréprochable alors pourquoi vouloir à tout prix des chiens parfaits ? Nous pourrons exiger d’eux cette perfection quand nous-mêmes l’aurons atteinte. 

Sommes-nous  aussi exigeants avec nous-mêmes ou avec les enfants que nous le sommes avec le chien ?

Dernière chose ne dit-on pas « l’erreur est humaine » ? Ce qui signifie que nous avons le droit à l’erreur, alors ne pouvons-nous pas accorder ce même droit à nos chiens ? Lorsque l’on se trompe le plus important c’est de se remettre en question pour avancer et progresser. 

 

 

Chrystel – Edu’Cat Pat – Éducation & comportements du chien

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s